Chorale inter-coopérative : C’est parti !

LA Chorale Co’hop !

Elle démarre ce mercredi 17 janvier de 18h30 à 20h au pôle Pixel, 26 rue Emile Decorps, Villeurbanne

C’est une première sur la région lyonnaise, suite à la journée du 9 octobre à Meyzieu où 4 coopératives Elycoop, Cabestan, Escale Création et Graines de Sol dans le cadre de Co’hop ont travaillé sur de nouveaux modes collaboratifs, et bien sûr plein d’idées ont germé… dont celle de faire une chorale ! Nathalie Faure-atelier Crée de Cabestan,  la cheville ouvrière de cette nouvelle aventure, m’a contacté pour savoir si je voulais bien en être la chef de choeur, j’ai répondu « Bien sûr » !

Nous avons travaillé ensemble sur les futurs modes possibles pour rassembler les coopérateurs, la diffusion a été faite par les 4 coopératives, puis le temps d’une réunion pour inventer « NOTRE CHORALE » a eu lieu en décembre.

Les coopérateurs présents ont réfléchi, à partir de nos propositions, sur ce qui pouvait le mieux leur convenir, sur leurs envies… et le mercredi s’est avéré le meilleur jour, pas trop tard pour pouvoir enchaîner à la suite de ses activités professionnelles et pouvoir rentrer chez soi à une heure décente pour ceux qui habiteraient loin.

Ils ont envie d’un répertoire varié, il le sera, à l’unisson, en canon, à 2 ou 3 voix selon le niveau. A noter qu’aucun pré requis n’est demandé : Juste l’envie et le plaisir de chanter et de se retrouver. (Le sud, la maison près de la fontaine, Je ne veux pas travailler, Down by the river…)

Elycoop s’est proposé pour prêter gracieusement sa salle de réunion et ce sera notre salle de répétition !

A  noter qu’à ce jour déjà 15 personnes sont inscrites !  Il est prévu 10 séances au tarif de 8€50 l’une et la 1ère est offerte.

Alors pourquoi pas vous ? Que vous soyez coopérateurs ou non !

 

 

 

 

Les chorales inclusives ?

Qu’est-ce qu’une chorale inclusive ? 

Décryptage par Micha Stafford !

Voici la définition exacte d’une chorale inclusive :

« Chanter ensemble abolit les différences en proposant à chacun de participer à un projet collectif. Quelle que soit la difficulté à chanter et à s’exprimer, la présence des uns aux autres grâce à la musique tisse des liens entre les personnes, entre les groupes, entre les générations…

Que l’on soit malade ou bien portant, patient ou soignant, handicapé ou valide, jeune ou âgé, vivre ensemble le plaisir de la musique dans une chorale inclusive permet à chacun de vivre des instants de bien-être, favorise le partage et la rencontre, impulse une démarche artistique plus dense.

Les chorales inclusives reposent sur la mixité entre personnes valides et dépendantes et s’appuient sur la valeur fondamentale et humaniste qu’est l’égalité entre choristes quels que soient son origine, son âge ou sa santé. »

J’ai fait ce lundi 15 janvier une formation très intéressante « Diriger une chorale inclusive » proposée par la Philharmonie de Paris et animée par Micha Stafford

Je vous recommande les formations de la Philharmonie, toute fois, pour l’organisation, c’est mieux si on est parisien, hélas… mais peut-être qu’elles pourraient être décentralisées ou que l’Auditorium de Lyon et Spirito s’emparent du sujet !!

Ne manquez pas de lire l’article de France Musique !

https://www.francemusique.fr/savoirs-pratiques/chorales-inclusives-58115

 

J’aime la voix de Julie Depardieu parlant de l’automne

 

Julie Depardieu dépeint le charme coloré de l'automne en s'inspirant de l'œuvre de Vivaldi.

Publié par France Musique sur mercredi 18 octobre 2017

Vous pensez que vous chantez faux ?

« Je crois que je chante faux, ma voix n’est pas belle « …

C’est ce que me disent un certain nombre de choristes arrivant pour s’inscrire à ChoralEnsemblE (Association de Caluire près de Lyon, composée de 2 choeurs que je dirige), en particulier au Grand Choeur Mixte.

Je leur réponds : « mais personne ne chante faux, et de plus vous êtes au bon endroit puisque notre choeur accepte tout le  monde et a pour slogan Tout le monde peut chanter,  installez-vous, profitez du soutien des autres , de leur bienveillance, écoutez, faites-vous plaisir et on en reparle à la fin de la séance. Alors, leur dis-je, « comment cela s’est passé ? » « Bien, j’ai apprécié, j’ai pris du plaisir, me répondent-ils ! »

Donc, lorsque l’on est en confiance, que ce soit en groupe ou en particulier, l’être humain donne le meilleur de lui-même, c’est aussi simple que ça…

Etre sûr que l’on chante juste ? Oui, on peut en prendre conscience et vouloir aller plus loin, alors le cours particulier (ou en petit groupe) est adapté. En règle général, tout le monde entend (sauf les personnes déficientes auditives), chanter juste c’est transformer en son « juste » ce que l’on a entendu, être capable de répéter à l’identique un son ou une mélodie. C’est le rôle du professeur, du formateur, que de mettre en place le mécanisme fabuleux audition/cerveau/voix en travaillant particulièrement l’écoute, et bien entendu la compréhension du système respiratoire.

C’est mon Credo… et c’est pour cela que j’ai crée « J’aime ma voix/Irène Jacquet »

https://www.francemusique.fr/chanter-faux-est-ce-une-fatalite-22

Formatrice en technique vocale et chant choral

Une nouvelle activité depuis septembre 2017 !! 

Au sein de la coopérative Elycoop et avec son soutien précieux, je me lance parce que j‘ai envie de transmettre aux autres ma passion pour la voix. Pour aller de l’avant, amis, collègues, vous serez mes meilleurs ambassadeurs.

LA VOIX comme instrument ? certainement le plus simple mais le plus compliqué à appréhender car c’est ce que nous avons de plus intime et de plus « visible » ! Lire la suite